Le Maître Indien

Pushpraj KOSHTI 

Pushpraj KOSHTI 

Pushpraj Koshti est un éminent musicien indien, reconnu et respecté pour son art et sa maîtrise du Surbahar (famille du Sitar).

C’est avec son père, Shri Ramlal Koshti, musicien de renom et disciple de Ustad Hafiz Ali Khan (originaire de Gwalior, centre de l’Inde), qu’il débuta sur le Sitar son apprentissage musical.

Le décès prématuré de son père interrompit cette transmission, et pendant plusieurs années, alors qu’il donnait déjà des concerts et enregistrait pour la Radio Classique, Pushpraj Koshti se mit en quête d’un maître de musique qui pourrait le guider dans le développement de son art.

Sa recherche prit fin lors de sa rencontre avec le grand Ustad Zia Mohiuddin Dagar, le célèbre joueur de Rudra Veena, héritier de la lignée des Dagar, musiciens de père en fils depuis le XIème siècle.

Sa longue association avec Ustad, pendant plus de quinze ans, porta ses fruits, et le maître s’appliqua à parfaire chez son élève les différentes techniques instrumentales. Le jeu de Pushpraj Koshti, virtuose, raffiné et d’une absolue maîtrise, reflète cette rigueur observée pendant tant d’années, sur ses deux instruments de prédilection, le Sitar et le Surbahar.

Aujourd’hui

Aujourd’hui Pushpraj Koshti, installé à Bombay, se produit régulièrement en concerts, enseigne à des étudiants Indiens et étrangers, enregistre régulièrement des concerts classiques pour la Radio et la télévision, et collabore depuis près de 20 ans avec l’organisme SPICMACAY, qui prône l’accès de la musique traditionnelle indienne aux jeunes publics, en Inde et à l’étranger.

Il est régulièrement invité à des festivals en Europe (Londres, Paris, Rotterdam…).

On trouve sa musique éditée chez des maisons de disque telles que « Sense Music World » (Londres) et « Bihaan Music » (Calcutta). Les éditions « India Archive Music » (New York) ont également réalisé ses enregistrements.

En 2011, Pushpraj Koshti reçoit du gouvernement du Madhya Pradesh la récompense nationale du « Sangeet Natak Academy Awards » et, en 2013, le titre honorifique rattaché au « Durlabh Vidya Awards ».

Pushpraj KOSHTI