Passeurs de Dhrupad

Depuis 2015, le Dhrupad s’installe à Besançon grâce à deux musiciens ayant étudié cette tradition musicale à Bombay pendant de nombreuses années. 

Ashish Sarwate, guitariste d’origine indienne, a longtemps suivi l’enseignement de Bauhauddin DAGAR en banlieue de Bombay, maître de la Rudra Veena. Ne souhaitant pas laisser sa guitare pour choisir un instrument plus traditionnel, il a construit avec l’aide d’un luthier établi dans le sud de l’Inde, un instrument hybride, qui reprend les caractéristiques d’une guitare acoustique mais qui s’enrichit d’apports typiquement « musique indienne » : des cordes-bourdon, un manche creusé, une caisse de résonance plus large. Il suit aujourd’hui l’enseignement de Pushpraj KOSHTI pour perfectionner son jeu. 

Extrait d’Alaap, raag Malkauns, à la guitare « enrichie » : 

 

Marie-Line Aubry suit l’enseignement de Pushpraj KOSHTI depuis 2013. Violoniste au départ, elle applique l’apprentissage du genre Dhrupad à son instrument aussi bien qu’à la voix. C’est la recherche d’une cohérence entre la pensée musicale et la production sonore qui la conduit à utiliser les deux supports, voix et instrument, pour trouver une expression la plus unifiée possible, et qui soit avant tout guidée par la mise en mouvement, en sensation, en vibration, du corps. 

Ecouter des extraits chantés sur sa page :