Cours Individuels

Musique Classique indienne Dhrupad


CHANT ou VIOLON
Apprentissage par transmission orale des bases de la musique classique indienne

Intervenante: Marie-Line AUBRY

Les cours en ligne grâce à l’application ZOOM sont possibles! Contactez-moi pour plus d’infos.

Cours de chant indien, style Dhrupad

A quoi ressemble un cours de chant Dhrupad?

 

Quels que soient votre niveau et votre expérience, la magie de la “philosophie Dhrupad” c’est que l’on “fabrique” de la musique dés le B-A BA. Au départ, il y a le son, et tout se construit à partir de lui.

Accompagné de l’instrument-bourdon le Tanpura, le premier pas sera de chanter “le SA”, le son-racine, point d’ancrage indéfectible. Rien que cette expérience est déjà un artisanat musical: explorer la relation entre sa voix et l’instrument, sur un seul son, continu.

A partir de là, selon votre rythme, nous découvrirons ensemble un “réservoir de sons”, ou notes, ou svaras: les chanter, les ressentir, affiner la perception des distances entre eux. Cet ensemble de sons rendu familier, nous explorerons ensuite un Raag. 

Rien n’est écrit, pas de partitions: découvrir un Raag c’est donc répéter des phrases que je vous chante, et essayer par vous-mêmes, en improvisant. Peu à peu le chemin se construit, et la compréhension s’éclaire.

Le chant Dhrupad invite à écouter autrement, à agrandir l’espace. Se laisser traverser par la force de cette musique.

Le plaisir est à la fois physique, dans l’expérience directe du son et sa profondeur qui semble sans fin, et dans le jeu: inventer, essayer, tâtonner.

Cours de violon indien, style Dhrupad

Le violon Dhrupad, c’est une totale adaptation: l’instrument est le même qu’en Occident mais l’accord est différent, un peu comme dans les musiques folk où l’on double la tonique et la quinte pour avoir un accord en cordes à vide qui sonne tout seul. En Inde, les violonistes s’accordent en MI: mi-si-mi-si du grave à l’aigu. Les cordes sont sous-tendues. J’ai fait un choix qui me permette d’avoir plus de tonus dans le son, de volume aussi, en éloignant le moins possible l’instrument de son accord naturel. Ainsi l’accord est sol-ré-sol-ré.

Il n’existe pas de tradition Dhrupad au violon, donc il n’existe pas de technique spécifique. Au fil des années, pour adapter la forme chantée du Dhrupad sur le violon, j’ai développé une technique de jeu qui puisse à la fois rendre la continuité du son et les mouvements d’une note à l’autre qui sont essentiellement glissés.

Mes premières années d’apprentissage auprès de violonistes indiens dans d’autres styles m’ont bien sûr aidées, mais par la suite il a fallu faire des compromis pour pouvoir être au plus près de l’esthétique Dhrupad.

Le Dhrupad est une musique lente, les sons sont étirés, et chaque son est très important, sa texture, la qualité de sa hauteur. Sur le violon, cela se manifeste par un jeu très “en contact”: contact de l’archet en continu “dans la corde”, contact des doigts sur la touche qui glissent sur toute la longueur de corde. L’espace “entre les sons” est aussi important que les hauteurs elles-mêmes.

Un cours d’essai gratuit, chant ou violon.

Pour les cours de violon, il est vivement conseillé d’avoir déjà une expérience sur l’instrument.

 

Tarif :
Cours unique : 35 €/heure
Forfaits :
Carte 3 cours : 100 €
Carte 5 cours : 160 €
Carte 10 cours : 300 €
Lieu : 23 avenue de l’Observatoire à Besançon