Les Intervenants

Marie-Line AUBRY

Violoniste de formation classique, après des études aux Conservatoires de Nancy et Lyon je me tourne vers les musiques du monde et découvre le violon indien en 2009.

Ne trouvant pas d’enseignement en France, je décide de partir pour un séjour de plusieurs mois à Bénarès (Nord-Est de l’Inde).

En 2011, je m’installe à Bombay pour approfondir mon apprentissage du style Khayal. Mais ma rencontre avec la tradition esthétique et philosophique du Dhrupad est une révélation, et bien que cette discipline ne soit pas enseignée aux instruments « légers » comme le violon, je suis acceptée comme disciple par Pandit Pushpraj Koshti en 2013, qui m’enseigne depuis.

De retour en France en 2015, je consacre l’essentiel de mon temps à l’étude et à la pratique du Dhrupad, et me rends en Inde chaque année. Je propose des ateliers collectifs pour la voix, des cours individuels de chant et de violon Dhrupad, et donne parfois des concerts.

J’exerce par ailleurs une activité de chef de chœur en « musique occidentale » sur la région de Besançon pour un public enfants et adultes, et tente de développer des passerelles entre les deux musiques que j’ai apprises, notamment sur des questions de son et d’espace.

Ashish SARWATE

Après avoir exploré les styles Rock et Blues pendant plusieurs années à la guitare, je découvris le Dhrupad lors d’un concert de Ustad Bahauddin Dagar (joueur de Rudra Veena) et l’attraction ressentie pour cette musique fut une révélation.

La profondeur et la liberté d’expression inhérentes à cette musique firent naître en moi une inspiration authentique et puissante, et je décidai de m’y plonger avec passion.

En 2003 je fis le pas d’aller vivre selon la tradition « maître-disciple », en immersion dans la maison du Maître à Bombay, pour commencer mon apprentissage. Vivant à la Gurukul (maison du Maître), je réalisai que le Dhrupad n’était pas seulement un genre de musique, mais un art de vivre à part entière, un chemin vers la rencontre de soi. Sous la guidance de mes Maîtres Ustad Zia Fariduddin Dagar et Ustad Bauhauddin Dagar, je passais onze années à apprendre cet art. J’eus la chance d’être encouragé par mes Maîtres à trouver ma propre expression à la guitare, plutôt que d’opter pour un instrument indien traditionnel.

Depuis 2015, je donne des concerts et enseigne le Dhrupad, partageant mon temps entre l’Inde et la France.